jeudi 9 avril 2020

Crespin en capacité sanitaire de reprendre les activités de production

Solides plans de reprise présentés aux représentants du personnel
Depuis la fermeture du site de Crespin le 16 mars, une mesure préventive de protection des salariés, les équipes de Bombardier se sont mobilisées  pour présenter un projet sanitaire solide de redémarrage des activités aux représentants du personnel et au médecin du Travail.


Lignes de production du Regio 2N à Crespin
Il s’agit de mettre tout en œuvre selon les directives sanitaires nationales afin d’accueillir les salariés dans des conditions de protection maximales pour reprendre progressivement les activités de production, livraison et maintenance de nos trains. En priorité, nous avons bâti un plan de reprise des activités de maintenance de nos trains sous garantie dans les technicentre de SNCF pour accompagner le service minimum de transport des personnels soignants.

Ces plans ont été examinés en détail et enrichis des retours des représentants du personnel et du médecin du travail.

Les conditions pour une reprise progressive de nos activités sont définies et réunies. Mais nous ne pourrons déclencher cette reprise qu’après avoir obtenu l’avis des représentants du personnel qui ont choisi, lors des consultations CSE organisées à cet effet, de ne pas rendre d’avis sur le sujet pour le moment.

Nous continuons à travailler pour enrichir les mesures définies et convaincre nos partenaires sociaux que nous sommes à présent en capacité de reprendre.

Travail intense de préparation

Depuis trois semaines, nos équipes en télétravail ont bâti et mis en place un dispositif sanitaire important.
Par exemple, les équipes Achats et Approvisionnements ont réussi à sécuriser des livraisons de gel hydroalcoolique et de masques dont une partie a été donnée aux autorités de santé ; les services Opérations, Qualité, Services Après-Vente et Santé Sécurité Environnement ont repensé l’organisation du travail et le fonctionnement des postes de travail pour assurer les conditions sanitaires requises ; le Service Usine a assuré le nettoyage des installations, ateliers, outillages, bureaux, etc.
Un grand merci aux équipes qui ont travaillé d'arrache pied!

Par ailleurs, Bombardier a prêté une imprimante 3D au Lycée Dampierre, qui a une cellule de fabrication de visières pour les hôpitaux du valenciennois, pour renforcer leur capacité de production.