mardi 28 août 2018

Cap sur la Normandie pour la 1ere rame d'essai de l'OMNEO



Essais de freinage en dynamique sur le Réseau Ferré National en Normandie


Le 1er train d'essai de l'OMNEO quitte le site de production de Crespin
pour commencer sa campagne d'essais en Normandie
Le premier train d’essai OMNEO Normandie a commencé sa campagne d'essai de freinage en Normandie lundi. Ces essais se dérouleront sur les lignes Caen-Lison-Cherbourg.


A bord de ce train, les équipes Bombardier  de l’ingénierie d’essai, Product Introduction, Ingénierie système frein ainsi que le laboratoire de l’Agence d’Essai Ferroviaire de la SNCF ( AEF ) participeront à cette étape majeure du projet.


En tout, Bombardier va construire trois rames d'essais OMNEO pour présenter les résultats des différents essais dans un dossier qui sera présenté à l'Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF)  qui décerne l'autorisation de rouler en service commercial.

Le premier train d'essai de l'OMNEO Normandie sort des ateliers de Bombardier
Un peu de technique
Ces essais ont pour objectif de valider la performance du système de freinage de cette nouvelle version de la plateforme OMNEO sous différentes conditions de charge
VOM : Vide Ordre de Marche
CN0 : Charge Normale
CE4 : Charge Exceptionnelle
le tout en circulant à grande vitesse jusqu’à 200km/h et dans des conditions d’adhérence normale ou dégradée : les rails sont arrosés avec du savon!

Les équipes d’Ingénierie Essai, Ingénierie système et PI préparent cette campagne depuis plusieurs semaines.

Cette campagne en Normandie se poursuivra jusqu’à la mi-Novembre. En parallèle, le 2e train d'essai ira sur la grande boucle d'essai de Velim en Republique Tchèque et le 3e train sera dotté sur systéme WIFI, permettra de tester les équipement s à bord comme les portes, etc. servira également à tester des rames doubles jusqu'au mois de juin 2019.


Le 1er train d'essai de l'OMNEO arrive en Normandie
Crédits photos Quentin Millet



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire