jeudi 12 janvier 2017

Le RER NG sera "made in France"

Des trains  à deux niveaux de nouvelle génération pour les lignes D et E du RER parisien
Le consortium Alstom-Bombardier concevra et livrera une nouvelle génération de trains à deux niveaux et vient de recevoir une commande de 71 trains pour les lignes D et E du réseau SNCF Transilien en Île-de-France. Les premiers trains seront livrés et circuleront dès 2021.
De gauche à droite : Henri Poupart-Lafarge, Président Alstom; Valérie Pécresse, Présidente du STIF et de la Région IDF, Guillaume Pepy, Président SNCF, Laurent Bouyer, Président Bombardier Transport France
Le STIF, SNCF et la Région Ile de France ont annoncé lors d’une conférence de presse le 11 janvier 2017 que le consortium Alstom-Bombardier fournirait ces nouveaux trains dans le cadre d’un contrat cadre. Le STIF a alloué un montant estimé à environ 3,75 milliards d’euros pour (3,97 milliards de dollars US) 255 rames (125 pour le RER D et 130 pour le RER E), le plus important jamais financé par le STIF.
 « Bombardier apporte son expérience en fiabilité et sa connaissance du réseau francilien 
au consortium, ainsi que la capacité de production à grande échelle de 
notre site de Crespin, en Hauts-de-France. »
Laurent Bouyer, président de Bombardier Transport France

Le site de Bombardier à Crespin sera responsable de la conception et de la fabrication des voitures intermédiaires, ainsi que de la conception des systèmes d’air conditionné et d’accès des passagers du train entier.


En effet, ce contrat modernisera le matériel roulant actuel, dont l’âge moyen dépasse les 30 ans. Les voyageurs des lignes D et E découvriront des trains d’une génération nouvelle, plus sécurisés et plus fiables mais aussi plus confortables et ponctuels.


Afin de mener à bien ce projet de grande envergure, ce sont au total environ 2000 personnes qui travailleront sur ce projet au sein du Groupement Alstom-Bombardier, dont 550 ingénieurs expérimentés et plus de 8 000 emplois seront pérennisés en France au sein de la filière ferroviaire.

7 commentaires:

  1. Bonjour
    Est ce que ce RERNG pourrait être mis en service Avant 2020 ?

    RépondreSupprimer
  2. Trop optimiste! Les constructeurs ont beaucoup de travail à faire pour concevoir le train, produire des trains d'essais pour la campagne d'essai et d'homologation, avant de pouvoir livrer les premiers trains en 2021. Toute un maillage de fournisseurs doivent également être en mesure de nous accompagner pour réussir ce grand enjeu industriel.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi le RER NG est-il mixte 1 niveau/2 niveaux comme le TER Regio2N?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble aussi que c'est pour répondre aux normes d'accessibilité PMR et ces voitures a 1 niveau permettent d'éviter un éventuelle rampe comme cela s'est fait sur certains matériels roulant.

      Supprimer
    2. Tout à fait, l'espace PMR se situe dans les voitures cabines à un niveau, et l'accès se fait de plain pied. voir les photos http://www.newsbombardierfrance.com/2014/11/premier-trajet-commercial-du-regio-2n.html
      Bonne journée

      Supprimer
  5. Le cahier des charges donnait le choix de un ou deux niveaux, avec la possiblité de mixité, pour atteindre des objectifs de capacités.

    RépondreSupprimer