mardi 7 juin 2016

Regio V200 termine ses essais à Velim

L'expérience d'un freinage d'urgence à 200km/h


Thomas Coppenole, Chef de projet Options
et Essais Regio 2N de Bombardier
Les ingénieurs et techniciens de Bombardier attendaient le groupe de journalistes au Centre d'essai de Velim, en République Tchèque, pour une visite bien particulière

Thomas Coppenole, Chef de projet Options et Essais Regio 2N de Bombardier, leur a expliqué les étapes de la campagne d'essais pour cette version V200 qui a débuté au Laboratoire d'essai de Crespin, puis au CEF de Valenciennes, à Velim pour bientôt finir sur le réseau ferré national. 

 

8895 requis à respecter

Pour la V200, il faut compter un total de 8895 requis à respecter, donc des essais statiques et dynamiques d'homologation et de qualification.

2215 de ces requis sont indispensables pour obtenir l'homologation.


Instrumentation de mesure à bord
Tous ces essais ont pour objectif d'obtenir l'homologation soit l'autorisation de circuler en service commercial qui est décernée par l'EPSF. Celle-ci est attendue vers août 2017.

Par exemple,  la campagne à Velim comprenait 550 coups de frein pour s'assurer que cet élément clé fonctionne bien. Les techniciens ont tourné jour et nuit pendant des mois.





Veritable laboratoire d'essai à bord de la rame V200
Ensuite, les journalistes ont enfilé les gilets rouges, les casquettes et les sur-chaussures pour se drigier vers la rame d'essai 131 aux couleurs de Pays de Loire.

Nous avons assité à un freinage  normal et un freinage d'urgence à une vitesse de 200km/h, tous les deux aussi doux et sans aucune secousse. 
Il lui a fallu seulement 43 secondes sur 1,25km pour passer de 200km à l'arrêt complet. 
Belle performance.
Sourire du Regio V200 pour les journalistes!


Capteur sur un bogie
Des cables reliant les capteurs et les ordinateurs
du laboratoire d'essai à bord de la rame
Véronique Bertin, journaliste de la Voix du Nord,
 interroge les techniciens d'essais,
 salariés habituellement basés à Crespin
Des cables et des cables pour les capteurs
Jérémy Fache, technicien et Valentin Pinault du SAV
devant leurs ordinateurs

Pour clore la visite, les journalistes ont pu photographier la rame en circulation à partir du pont qui enjambe la voie d'essai!
En position pour ne pas manquer le passage du Regio V200
La rame Pays de Loire V200, une habituée du circuit de Velim!
La rame quitte Velim fin juin pour entamer ses essais sur le réseau ferré national. 
A vos appareils photos!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire