mardi 19 mai 2015

Le Regio 2N en service en Région Centre-Val de Loire

Le Regio 2N en ligne sur Paris-Chartres-Le Mans

Regio 2N en gare de Chartres. Le service commercial a commencé le 18 mai.
Dès aujourd'hui, les voyageurs peuvent emprunter les premières rames flambant neuves de Regio 2N sur la ligne Paris-Chartres-Le Mans. 

Pour commencer, ce nouveau train plus large et plus confortable va effectuer plusieurs services en rame simple: trois au départ de Chartres, trois au départ de Paris et un au départ du Mans (Sarthe).

Les premières circulations en unités multiples, soit deux rames accouplées, auront lieu à la rentrée de septembre et remplaceront ainsi progressivement les anciens trains à deux niveaux. 

Le site de Bombardier à Crespin a conçu et livré les six premières rames sur un total de 14 rames commandées et entièrement financées par la Région Centre-Val de Loire qui a investi plus de 140 millions d'euros.

La ligne Chartres-Paris est la principale ligne TER de la région. Elle génère plus de 40 % du chiffre d'affaires, avec environ 30.000 voyageurs par jour et une fréquentation en augmentation régulière. Le Regio 2N va permettre d'accroître la capacité de transport de passagers de 25%. Sa capacité totale est de 980 passagers, dont 560 en places assises.

La Région a présenté ces nouvelles rames Regio 2N au public en gare de Chartres en décembre dernier. 
Voir le reportage et l'intérieur du train ICI

2 commentaires:

  1. Est ce que le Régio2n sera sur les liaison Paris-Etampes-Orléans et sur Tours-Orléans ?
    Est-ce que vous proposerez du régio2n a la région Haute Normandie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Regio2N Centre sont prévus sur la ligne Paris - Chartres. Il serait particulièrement adapté à la desserte Paris-Etampes-Orléans de part sa capacité en places assises, et aussi à la desserte Tours - Orléans grâce à sa traction 200 km/h. D'ailleurs la région Pays de la Loire a choisi le Regio2N V200 pour circuler entre autres sur sur l'InterLoire (Orléans - Tours - Nantes) à partir de 2017.

      Supprimer