mardi 9 septembre 2014

Des visages du site de Crespin pour la semaine de la mobilité

Les salariés de Bombardier expliquent leur travail


Morgane Delépine câble l’armoire électrique
du véhicule à deux étages des Regio 2N
Comme chaque année, Bombardier présente une campagne d'affichage dans les gares dans toute la France.

Les salariés du site de Crespin, près de Valenciennes, sont très fiers d'expliquer comment on fabrique les trains et leur contribution personnelle à ce gigantesque travail d'équipe synchronisé. Crespin emploie 2000 salariés.

Sans avoir visité l'usine, il est difficile de s'imaginer les lignes de production d'un train car c'est un très gros équipement, très technique, qui doit assurer la sécurité de plusieurs centaines de personnes à bord tout en circulant à des vitesses importantes. 


Les visuels de cette campagne montrent les compétences très pointues et le grand professionnalisme de nos équipes à Crespin, mais aussi leur grande fierté pour leur travail. 
Jean Bergé, Président de Bombardier France.


Nous les avons interviewés pour vous permettre de faire connaissance avec eux et de savoir en quoi consiste leur travail au quotidien.

Faites connaissance avec Morgane est une jeune électricienne championne de dextérité qui monte les armoires électriques du Regio 2N.

Olivier Legrand et Rodrigue Hamon
testent le Francilien à Crespin
Olivier Legrand et Rodrigue Hamon co-équipiers des essais testent le fonctionnement du Francilien et sont les premiers à conduire le train!

Aurélie Hanquez monte les équipements électriques 
dans les voitures de Regio 2N
Aurélie Hanquez  installe les appareils qui font fonctionner le véhicule et les systèmes de communication entre les voitures de Regio 2N.

Kevin Artigalas est électricien pour
le Regio 2N, ici en toiture du train
Kevin Artigalas, électricien Regio 2N est monteur assembleur polyvalent spécialisé en électricité sur le Regio 2N. Il chemine les 25 km de câbles qui parcourent le train....

Michael Gaymay mesure la structure des voitures de Francilien par laser.
Michael Gaymay effectue les relevés dimensionnels du chaudrons (structure des voitures) du Regio 2N par mesure laser pour un maximum de précision

Bastien ajuste un coupleur de Regio 2N

Bastien Nempont raccorde les câbles électriques du sous-châssis des Regio 2N

Crédits photos Samuel Dhote (portraits), Christophe Recoura (photo du Regio 2N) maquette Patrice Dumas


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire