mercredi 23 juillet 2014

Aurélie: électricienne du Regio 2N

Aurélie Hanquez fait appel à toute sa minutie et à toutes ses capacités d’attention. Elle est monteur câbleur dans les trains Regio 2N à un niveau. Elle installe les appareils qui font fonctionner le véhicule et les systèmes de communication entre les voitures.

Aurélie Hanquez monte les équipements électriques
dans les voitures de Regio 2N
L’expertise de l’électricien est essentielle pour affecter la bonne intensité aux câbles, en fonction de leur diamètre.

"Le voyageur n’imagine pas le nombre de câbles nécessaires 
pour faire fonctionner un train. 
Tout le pavillon en est recouvert."

Les véhicules s’enchaînent au poste de montage tous les deux jours. Chaque fois, c’est une nouvelle découverte : les équipements et les options commandés par les régions, le nombre de véhicules, la disposition des "un étage" et "deux étages" dans la rame… Aurélie ne commence rien sans une lecture scrupuleuse de la documentation et des plans du véhicule.
Aurélie Hanquez intervient dans les voitures de Regio 2N
Une femme câbleur n’est pas chose courante. Quel est votre parcours ?
J’ai obtenu un bac d’artisanat et des métiers d’art. Faute de trouver du travail dans cette voie, je me suis orientée vers le ferroviaire qui cherchait du personnel précis et méticuleux. Je me retrouve complètement dans ce métier car il faut une attention et une concentration de tous les instants.

Aurélie sur la ligne de production
du Regio 2N
Quelle tâche exige le plus de précision ?
Je pose une masse sur toutes les pièces électriques pour éviter que le voyageur ne prenne une décharge électrique lié au courant résiduel. Chaque pièce a son type de masse, c’est précis.
Comme chaque monteur je suis aussi chargée de la gestion et du suivi des pièces. Il ne suffit pas seulement de les installer. Nous devons noter et renseigner le numéro de série de chaque élément, le véhicule ainsi que l’endroit précis où lequel il se trouve.

Qu’aimeriez-vous que le voyageur sache sur ce train ?
Derrière chaque équipement qu’il utilise, il y a une équipe qui a travaillé avec rigueur et professionnalisme pour que tout fonctionne parfaitement. Nous sommes fiers de créer un produit fini conçu pour durer longtemps, au minimum 30 ans.

Crédits photos Samuel Dhote et Thierry Vallier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire