samedi 8 mars 2014

Journée internationale de la femme chez Bombardier

Ferroviaire au féminin
Montage méticuleux des cablages
de la cabine d'un Regio 2N.

Même si le monde ferroviaire n'a pas l'image d'un secteur féminin, on trouve bon nombre de femmes un peu partout sur le site de Crespin que ce soit sur les lignes de production, dans les fonctions de supports comme le juridique, les finances, ou au sien de l'ingénierie et des projets, comme chefs d'équipe, directrices de projets... Leur nombre continue d'augmenter et dépasse à présent les 12%. 
Maite Baudoin, responsable de communication
Regio 2N














Des femmes et des hommes pour des équipes innovantes
Véronique Tourneur réceptionne
les nombreux petits colis
 Une dizaine de salariées de Crespin font partie du réseau international de Femmes ingénieures de Bombardier implanté dans de nombreux pays. Par exemple, elles se penchent sur la question des besoins des salariées en termes d’opportunité de carrière et de vie de famille pour leur permettre d’occuper des postes de management.


« On doit amener les femmes à pouvoir réussir à haut niveau ».


En effet, un nombre d’études montrent que la diversité améliore la résolution de problèmes et la bonne prise de décision à tous les niveaux d’une entreprise. Ainsi les équipes mixtes doublent leurs chances de dépasser leurs objectifs et sont plus innovantes.

Vera d'Alessandro, directrice de
projets bogies  
 « Nous essayons de trouver les moyens pour faciliter le développement personnel et professionnels aux femmes, et ce dans l’intérêt des employées, de l’entreprise et des clients » explique Vera d’Alessandro, directrice de projets bogies de Crespin et représentante du réseau Women in Leadership de Bombardier. « On doit amener les femmes à pouvoir réussir à haut niveau ».

Les ingénieures réseautent
A Crespin, Tania Nunez anime les actions du réseau Femmes Ingénieures de Bombardier . Chef de projet pour le Regio 2N, elle compte sur ce réseau pour encourager le mentoring pour les jeunes recrutées, apporter des conseils d’orientation de carrière et aussi permettre d’échanger sur les expériences vécues. «Avec un peu de soutien, on est plus à même de surmonter les difficultés de la vie professionnelle, et ce réseau compte apporter aux femmes un lieu de partage en toute confiance,» explique Tania.

Tania Nunez, chef de projet
sur le Regio 2N






Des ingénieures de Crespin parlent de leur métier aux lycéennes

Plusieurs Ingénieures interviennent dans des écoles d’Ingénieur ou des Lycées, où elles rencontrent des jeunes filles, généralement en Terminale, accompagnées de leurs professeurs et parfois leurs parents.

Le but de ces demi-journées est de faire connaitre les métiers d’Ingénieur et de donner l'envie aux lycéennes de suivre des études scientifiques. Participent également à ces réunions d’information, de jeunes étudiantes en école d’Ingénieur, qui présentent leur parcours lycée, prépa et intégration en école. Elles parlent de leur intégration dans les écoles, des études et également de la vie dans les écoles, des activités, etc.

"Nous leur parlons de nos parcours pendant nos études, puis de nos parcours professionnels de façon plus détaillée car nous avons toutes des parcours très différents," explique Sabine Wolff, Ingénieure Projet aux Bogies.

« C'est un plaisir de partager ses propres expériences avec des jeunes filles en recherche de devenir, de les inciter à suivre nos traces, car nous sommes encore bien peu à faire ce métier "d'homme". Je mets souvent en avant que la femme a les mêmes capacités qu'un homme à résoudre des problèmes techniques, tant dans son métier qu'à la maison."

Pour ces jeunes professionnelles, c'est aussi une bonne occasion d'échanger avec d'autres femmes Ingénieures, de voir comment elles vivent leur métier et comment elles gèrent leur vie familiale.

Chez Bombardier, elles occupent des postes de tout niveau dans les projets, dans l'ingéniérie, les fonctions et les ateliers de fabrication....


Marie Pierre Thuilleur, juriste
Céline Honqert, finances
Isabelle Carin,
assistante de direction
Anne Devries, comptabilité
Sophie Plouffe, directrice performance


 Sourire et sérieux des salariées de Bombardier à Crespin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire