mercredi 22 mars 2017

SurferLab - Projet de R&D au Salon du SIFER

Une volonté d'innover et de toujours progresser

L'innovation est au coeur de la stratégie de développement de Bombardier qui avait un stand au Salon du SIFER à Lille.

"L'innovation est un moyen structurant indispensable pour perenniser notre activité et l'industrie ferroviaire" 
Laurent Bouyer, Président de Bombardier Transport France

SurferLab - un outil unique dans le domaine des transports en Hauts-de-France
Bombardier, Prosyst et l'université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis ont annoncé la création de leur laboratoire commun -  SurferLab. Il sera dédié à la recherche de solutions industrielles innovantes dans le domaine des technologies numériques embarquées pour rendre le transport plus sûr et plus intelligent. 
Laurent Bouyer accueille Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France
sur le stand de Bombardier 

Les partenaires de SurferLab ont présenté leur nouvelle initiative de R&D
à Xavier Bertrand 

Une nouvelle approche de l'identification des faiblesses techniques sur le train
Démonstrations non-stop au SIFER
Partenaires de SurferLab - Bombardier, Prosyst et Université de Valenciennes
Ce nouveau laboratoire commun sera hébergé par le LAMIH UMR CNRS 8201 à l'Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis.

Labellisé i-trans et soutenu scietifiquement par le CNRS, SurferLab est co-financé par la Région Hauts-de-France  et par le Fonds européen de développement régional.

Table ronde : Quel rôle pour le Régions dans le maintien de la filière ferroviaire industrielle?

Laurent Bouyer a participé à la conférence organisée par Ville Rail et Transport au SIFER
Laurent Bouyer a évoqué l'augmentation de la mobilité et de l'usage des transports en commun, tout comme les nouvelles attentes des voyageurs au quotidien, comme des services comme le WIFI et des prises électriques... mais aussi la réréfication des ressources publiques.

Face a ce contexte, Bombardier  capitalise sur l'innovation pour perenniser ses activité, booster lindustrie et préserver la filière.







mercredi 22 février 2017

Fructueuse visite de Valérie Pécresse à Crespin

Valérie Pécresse et Xavier Bertrand visitent Bombardier

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et du STIF a souhaité visiter les sites de Bombardier et d'Alstom, où seront produits les RER 2N NG.
Valérie Pécresse a l'intention de commander des Regio 2N supplémentaires
De gauche à droite sur la photo ci-dessus: Laurent Probst, Directeur STIF; Sophie Granato-Bricout, Conseillère régionale Hauts-de-France; Xavier Bertrand, Président Région Hauts-de-France; Stéphane Baudet VP Transport Région Ile de France Region ; Valérie Pécresse, Présidente Région Ile-de-France et du STIF , Guillaume Pepy, Président SNCF; Laurent Bouyer, Président Bombardier Transport France

Pour voir le reportage de la visite cliquez ici

Accompagnée de Xavier Bertrand, président de la Région Hauts de France, elle a visité les lignes de production Regio 2N et du Francilien.
Echange avec Nadira Zaouri superviseuse sur la ligne d'assemblage
du Regio 2N



Ensuite, elle a découvert le nouveau Regio 2N spécialement aménagé pour l’Ile de France sur notre voie d’essai, et a pris les commandes sur train!

Laurent Bouyer, President Bombardier Transport France, Ludovic de Pierrefeu VP Directeur de la Plateforme OMNEO/Regio 2N, Sophie Granato-Bricout, Conseillère régionale Hauts-de-France, Stéphane Baudet VP Transport Région  Ile de France; Valérie Pecresse, Présidente Région Ile-de-France et du STIF ; Xavier Bertrand, Président Région Hauts-de-France, ; Guillaume Pepy, Président SNCF; Alain Krakowitch, Directeur SNCF Transilien


Dans la cabine de conduite du Regio 2N à Crespin

Une rame de Regio 2N Hauts de France en attente de livraison
Lors des interventions, Valérie Pécresse en a profité pour annoncer son intention de commander des Regio 2N supplémentaires pour les lignes L et D. 
Valérie Pécresse à Crespin
De son côté, Xavier Bertrand a renouvelé son soutien à l’industrie ferroviaire des Hauts-de-France.
Xavier Bertrand se positionne ouvertement en VRP de l'industrie ferroviaire
Guillaume Pepy, Président de SNCF a confié aux journalistes que le Regio 2N était  « un train bien né ».
Valérie Pécresse sortant d'un Francilien sur la ligne d'essais à Crespin, suivie de Alain Krakovitch

mercredi 1 février 2017

La nouvelle robe Hauts-de-France habille le Regio 2N XL

Le Regio XL, dernier né de la famille et le premier pelliculé!
Xavier Bertrand, président de la Region, assiste au pelliculage du Regio 2N XL
aux couleurs des Hauts-de-France sur le site de Crespin



Après l’adoption de son logo et de son identité visuelle, la Région relooke les TER du réseau régional

D’ici à 2021, les 245 trains dont disposera la Région seront relookées aux couleurs des Hauts-de-France.Pour des raisons d’économies, le pelliculage a été conçu en interne par les services régionaux et certains TER seront pelliculés à 50%. En revanche, les Regio 2N seront quasiment entièrement pelliculés.
Xavier Bertrand a l'intention d'acheter des Bombardier OMNEO Premium
pour les grandes lignes de la Région.
A droite: Laurent Bouyer, president de Bombardier France.

La première rame Regio 2N XL est la plus capacitaire du parc Hauts-de-France et même de France (hors Ile-de-France) avec 720 places assises et 1 440 en unité double. Elle dispose également d’équipements pour permettre le transport d’usagers debout et de portes-vélos.


Les 7 rames XL commandées par le Conseil régional circuleront progressivement sur les axes les plus fréquentés de la région : Paris-Creil-Amiens et Paris-Creil-Saint-Quentin.
Deux salariés de Bombardier, experts en pose de pelliculage des symboles techniques
Pose avec des salariés de Bombardier, dont Giuseppe Spitaleri, directeur de production de Crespin,
à la droite du président Xavier Bertrand.

vendredi 20 janvier 2017

Sièges style TGV pour les grandes lignes normandes

Design moderne pour le siège grand confort du train Bombardier OMNEO Premium

Bienvenue au grand confort du nouveau train Bombardier pour les grandes lignes normandes
Le tout nouveau siège au design moderne style TGV a été spécialement dessiné en collaboration avec le cabinet de design Yellow Window. Il sera équipé de liseuses individuelles, de prises électriques 220V, de ports USB et de repose-pieds.




Compin fournira les quelque 17000 sièges grand confort de 1ère et de 2nde classes qui seront conçus et fabriqués sur le site d'Evreux (27).



Version de travail du siège de première classe des prises électriques ont été ajoutées.

Un comité design avec des représentants de la Région, SNCF et Bombardier se réunit régulièrement pour définir les détails définitifs du design du futur train. Par ailleurs, la région a consulté les normands pour choisir l'harmonie couleur intérieure et connaitre leurs attentes en terme d'équipement à bord comme le wifi. Voir les résultats ici

Bombardier choisit Compin pour fournir les sièges des futurs trains grandes lignes normand

Des sièges made in Normandie
Bombardier Transport a signé un contrat avec Compin pour la conception et la production des quelque 17000 sièges pour les futurs trains grandes lignes normands. Ces sièges seront conçus et fabriqués sur le site de Compin à Evreux (27). Ils équiperont les 40 nouveaux trains uqi circuleront dès 2020 sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre.
Ludovic de Pierrefeu, Vice Président, Directeur du projet OMNEO /Regio 2N de Bombardier (à droite) et Pierre Sainfort, Président-Directeur Général de Compin Fainsa ont signé en présence de de Guy Lefrand, Vice-Président de la Région Normandie, Maire d’Evreux (à gauche), Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Nicole Klein, Préfète de la région Normandie, Préfète de la Seine-Maritime
Les sourires attestent du niveau de confort de ce nouveau siège, style TGV,
pour les futurs trains grandes lignes normands
« Nous sommes ravis de pouvoir confier ce contrat pour les nouveaux trains normands à Compin, une entreprise spécialisée basée en Normandie. Compin a mis en œuvre son expertise pour proposer un siège d’un confort inégalé pour ces longs trajets intercités.»
Ludovic de Pierrefeu
Visite des ateliers de production de Compin à Evreux
« Qui pouvait imaginer l’année dernière que Bombardier signerait un accord aujourd’hui avec Compin pour les sièges des futurs trains grandes lignes normandes ? 
La commande de ces 40 nouveaux trains a été une étape décisive, le choix de la société Compin pour ses sièges précise le niveau de confort dont pourront bénéficier les voyageurs normands. C’est un grand pas en avant pour la Normandie; ses entreprises et leur savoir-faire. »
Hervé Morin

15 ans de collaboration entre Bombardier et Compin
Compin fournira les quelque 17000 sièges grand confort de 1ère et de 2nde classes, équipés avec des prises 220V, de ports USB, des liseuses individuelles, au design moderne développé en collaboration avec le cabinet de design Yellow Window. 
Cliquez ici pour plus d'information sur le siège

Ce marché représentera un montant total de près de 13 millions d’euros soit près d’un quart du chiffre d’affaire annuel  de Compin. Cette coopération pourra se renforcer par des commandes supplémentaires selon les demandes d’autres Régions de se doter d’OMNEO Premium pour leurs grandes lignes.

Bombardier Crespin fait confiance à Compin depuis plus de 15 ans. L’entreprise a réalisé les sièges du RER A (MI09) et du Francilien (contrat en cours) ainsi que des plafonds et luminaires des plateformes du MI09, et ceux du TER 2N NG depuis 2001. Compin fournit également les planchers intermédiaires en nid d’abeille des voitures à deux niveaux du programme Omneo/Regio 2N. En Belgique, Compin va également fournir à Bombardier les 18 000 sièges du M7 pour les grandes lignes SNCB dont les livraisons commenceront en juin. Le site d'EVreux fournit aussi des éléments pour le TWINDEXX suisse de Bombardier.


Qui est Compin?
Site de Compin à Evreux
COMPIN est le leader Européen sur le marché des sièges ferroviaires et un acteur majeur pour les sièges de bus. En plus de son site français, le groupe COMPIN-FAINSA dispose de 4 sites de production européens : FAINSA à Martorelles (Espagne), Compin Ferroviaria à Linares (Espagne), Compin Pologne à Lodz et BFI en Bulgarie.


Depuis 1998, COMPIN a implanté son siège social, hébergeant son bureau d’études et son usine de production, sur Evreux dans la zone de Nétreville. Sur plus de 12 000 m2 et avec près de 200 salariés sur le site, COMPIN imagine, conçoit, développe et fabrique de nouveaux produits innovants. 

C’est ainsi que les nouveaux sièges passagers qui équiperont les 40 nouveaux trains OMNEO Premium Bombardier achetés par la Région Normandie seront produits, dans l’usine Normande de COMPIN à Evreux.
Banc d'essais de Compin pour le nouveau siège du TGV Océanne





jeudi 12 janvier 2017

Le RER NG sera "made in France"

Des trains  à deux niveaux de nouvelle génération pour les lignes D et E du RER parisien
Le consortium Alstom-Bombardier concevra et livrera une nouvelle génération de trains à deux niveaux et vient de recevoir une commande de 71 trains pour les lignes D et E du réseau SNCF Transilien en Île-de-France. Les premiers trains seront livrés et circuleront dès 2021.
De gauche à droite : Henri Poupart-Lafarge, Président Alstom; Valérie Pécresse, Présidente du STIF et de la Région IDF, Guillaume Pepy, Président SNCF, Laurent Bouyer, Président Bombardier Transport France
Le STIF, SNCF et la Région Ile de France ont annoncé lors d’une conférence de presse le 11 janvier 2017 que le consortium Alstom-Bombardier fournirait ces nouveaux trains dans le cadre d’un contrat cadre. Le STIF a alloué un montant estimé à environ 3,75 milliards d’euros pour (3,97 milliards de dollars US) 255 rames (125 pour le RER D et 130 pour le RER E), le plus important jamais financé par le STIF.
 « Bombardier apporte son expérience en fiabilité et sa connaissance du réseau francilien 
au consortium, ainsi que la capacité de production à grande échelle de 
notre site de Crespin, en Hauts-de-France. »
Laurent Bouyer, président de Bombardier Transport France

Le site de Bombardier à Crespin sera responsable de la conception et de la fabrication des voitures intermédiaires, ainsi que de la conception des systèmes d’air conditionné et d’accès des passagers du train entier.


En effet, ce contrat modernisera le matériel roulant actuel, dont l’âge moyen dépasse les 30 ans. Les voyageurs des lignes D et E découvriront des trains d’une génération nouvelle, plus sécurisés et plus fiables mais aussi plus confortables et ponctuels.


Afin de mener à bien ce projet de grande envergure, ce sont au total environ 2000 personnes qui travailleront sur ce projet au sein du Groupement Alstom-Bombardier, dont 550 ingénieurs expérimentés et plus de 8 000 emplois seront pérennisés en France au sein de la filière ferroviaire.

jeudi 24 novembre 2016

40 OMNEO Premium pour les grandes lignes de Normandie

La Normandie : première Région à se doter de trains OMNEO Premium
Le nouveau OMNEO Premium de Bombardier
pour les grandes lignes normandes
Les voyageurs des lignes Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg découvriront un niveau de confort inégalé – sièges équipés de liseuses, prises USB et électriques, WiFi, accessibilité de plain-pied. Ils voyageront à une vitesse de pointe de 200km. 


Un nouveau train qui comble la lacune en les TER et le TGV
Cette commande de 40 OMNEO Premium vient d'être officialisée par Guillaume Pepy, Président de SNCF, Nicole KLEIN, Préfète de région Normandie et Préfète de la Seine-Maritime, Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Laurent Bouyer, Président de Bombardier Transport France lors d'une cérémonie au Centre de maintenance de Sotteville, près de Rouen. 


Bombardier a présenté une maquette
de l'OMNEO Premium à Hervé Morin
La plateforme de produits OMNEO, qui comprend le Regio 2N et l'OMNEO Premium, est le projet structurant pour notre site à Crespin, 
la Région Hauts-de-France et pour l’industrie ferroviaire française.» 
Laurent Bouyer 


Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France
a délivré son message par video
 

Guillaume Pepy 

Hervé Morin 
Laurent Bouyer
 L’aménagement intérieur, l’harmonie de couleurs, et la configuration seront peaufinés prochainement avec le client. Le premier train sera livré fin 2019.

Ce train de 135m de longueur offre une capacité de 470 places assises (430 fixes) et pourra être exploité en unités doubles.

La plateforme OMNEO, dont est issu le Regio 2N, est une famille de trains à deux niveaux extra larges qui allie capacité, confort et accessibilité. Les différentes versions permettent d’assurer des services périurbains, régionaux et intervilles. Les ingénieurs de Bombardier ont misé sur une toute nouvelle architecture qui optimise l’espace au profit des voyageurs et des places assises, facilite l’accessibilité pour tous grâce aux larges portes accessibles de plain-pied, fluidifie la circulation à bord sur toute la longueur de la rame de par ses larges couloirs et larges intercirculations.

Cette levée d’options pour la Normandie d'un montant de 585 millions d'euros s’inscrit dans le cadre du contrat signé avec SNCF en 2010 qui prévoit la fabrication d’un maximum de 860 trains pour les Régions. 


Les OMNEO Premium seront aux petits soins
du Centre de Maintenance SNCF de Sottevill
e
A ce jour, les Régions ont commandé 253 rames de la platforme OMNEO : Normandie 40 rames de version OMNEO Premium et 213 Regio 2N Auvergne-Rhône-Alpes (40), Bretagne (21), Centre-Val de Loire (14), Hauts-de-France (25), Ile-de-France (42), , Nouvelle Aquitaine (24), Occitanie (18), Pays-de-la-Loire (13), Provence-Alpes-Côte d’Azur (16). Selon le carnet de commandes d’aujourd’hui, la dernière rame commandée sera livrée courant 2021.